L'olympien au bureau

Et vous, qu’est-ce que vous mettez en œuvre pour garder votre cap au quotidien ?

Pexels andrea piacquadio 3791130

Pexels Andrea Piacquadio

Vous en avez peut-être assez des journées à rallonge où se mêlent, trop souvent, vie professionnelle et vie personnelle. Vous en avez peut-être aussi assez des réunions à distance, le nez collé à votre écran d’ordinateur, qui s’enchaînent sans aucun sas de décompression vous permettant de souffler. La lassitude et la perte de sens s’invitent, peut-être, de plus en plus régulièrement dans votre quotidien… Et si cette période difficile et pleine de défis était l’occasion de développer votre force mentale, à la manière des sportifs de haut niveau qui bénéficient d’un programme de préparation mentale ? C’est ce que proposent Jean-François Ménard et Marie Malchelosse dans leur ouvrage L’olympien au bureau. Le sous-titre ‘La préparation mentale des grands athlètes transposée au monde du travail’ traduit l’objectif des deux auteurs : nous faire partager quelques outils de préparation mentale susceptibles de développer nos habiletés psychologiques et notre force mentale afin d’être plus performant dans notre quotidien. La pleine conscience de l’instant présent afin d’exprimer pleinement son potentiel et laisser filer les distractions. Identifier puis minimiser les situations, personnes, tâches et contextes ‘voleurs’ d’énergie, qui nous épuisent, pour favoriser et cultiver les expériences qui donnent de l’énergie. La philosophie ‘sisu’ ou la disposition à être entêté, en particulier dans les premiers moments d’un défi, lorsque la montagne nous semble infranchissable. Le livre fourmille de conseils pratiques pour accompagner le travailleur dans son quotidien. J’aime cette idée de construire des passerelles entre différentes ‘sphères de performance’ ; au quotidien, chacun d’entre nous, parfois sans même s’en rendre compte, produit des performances diverses et variées : un athlète qui prépare les Jeux Olympiques sur un stade d’entraînement ; un chirurgien qui réalise une intervention ô combien délicate à l’hôpital ; une femme cadre qui boucle un dossier important à l’issue d’une longue journée où elle a aussi dû s’occuper de ses enfants. Les outils qui favorisent l’atteinte de tels niveaux de performance sont souvent communs. Outre la proposition de Jean-François Ménard d’appliquer les outils des sportifs de haut niveau dans notre quotidien, j’ai apprécié l’approche systémique et écologique de la performance. L’excellence de la performance ne pourrait se réduire au cadre spécifique et (ultra-)spécialisé dans lequel elle prend forme. Dans l’ombre de la performance se joue un équilibre instable à interroger en permanence. Ainsi, à la manière d’un funambule, nous cheminons sur un fil, en équilibre entre fatigue et récupération, entre stress - physiologique, psychologique, social - et capacité d’adaptation, entre développement et maladaptation (Kenttä et Hassmén, 1998). Et l’intégration de tels outils de préparation mentale aide à se stabiliser lorsque les défis se présentent et nous bousculent…

 

santé récupération activité physique nouvelles technologies sport méditation fatigue mentale